Les "3D"

Publié le 04-09-2021

Au cours de vos recherches en éducation ou au détour de conversations, vous avez sûrement dû tomber sur cette appellation : les 3D. Que sont-ils et comment les utiliser dans nos apprentissages ? On vous explique !

Lorsqu’on veut apprendre quelque chose (demande, tricks, comportement) à notre chien, on a tendance à vouloir aller trop vite ⏭️ car nous sommes impatients ! Habitués à avoir tout tout de suite, nous avons oublié le temps qu’il nous a fallu pour marcher, apprendre nos tables de multiplications ou passer notre permis de conduire 🤷.

Pour un apprentissage solide, il faut procéder étape par étape et prendre en compte 3 éléments majeurs : la durée de l’exercice ⏳, la distance entre vous et votre chien ↔️ et les distractions environnantes 🐕🐱🥎👃🏃

Les fameux 3D

Le principe est le suivant : lorsque je débute un apprentissage, je réduis ces 3D à leur minimum ↘️ On va donc commencer l’apprentissage dans un endroit peu stimulant en termes de distractions, rester proche de notre chien et ne pas faire durer l’exercice plus de quelques secondes. Dans l’exemple de l’apprentissage d’un assis cela donnera :
- Distraction 👉 A la maison
Distance 👉 A coté de lui
- Durée 👉 Quelques secondes lorsque les fesses sont au sol

Si le chien maîtrise l'exercice avec ces critères, on peut augmenter en difficulté sur un D ↗️. On va par exemple attendre un peu plus avant de récompenser. Petit à petit on va pouvoir s'éloigner de lui, attendre un peu plus longtemps ou tenter l'exercice dans le jardin. Le tout étant d'y aller graduellement, en ne travaillant qu'un D à la fois.

Quand j'augmente la difficulté ↗️ d'un D, je n'hésite pas à baisser la difficulté ↘️ des 2 autres. Si je travaille sur la distance, je vais par exemple demander un exercice moins long au début. Ou si je suis dans un environnement riche, je vais réduire la distance avec mon chien. N'hésitez pas à jouer avec ces difficultés et à revenir en arrière ⏪ si votre loulou n'y arrive pas. Ce n'est pas dans l'échec que l'on apprend.

Il faut garder à l'esprit qu'en travaillant de cette manière, ce sont les fondations de l'apprentissage sur nous construisons. Or, comme dans la construction d'une maison 🏠, il faut des bases solides pour garantir une maison résistante 😉

Éducation

Contactez-moi !

Marie Bomassi
07.49.86.81.34

Contact par email
La zone de confort du chien

La zone de confort du chien

Lorsqu'on vit avec un chien, il est important de savoir reconnaître les situations dans lesquelles notre chien est confortable de quand il ne l'est pas. Ces éléments seront en effet directement liés à nos résultats en termes d'apprentissages mais plus généralement de bien-être. Zoom...

En savoir plus
Danger : retour des chenilles processionnaires et des tiques !

Danger : retour des chenilles processionnaires et des tiques !

Comme tous les printemps, c'est le retour des dangers liés à cette saison : j'ai nommé les tiques et les chenilles processionnaire ! Petit zoom sur ces bestioles fort peu sympathiques...

En savoir plus
Les quatre quadrants du conditionnement opérant

Les quatre quadrants du conditionnement opérant

Renforcement, punition, positif et négatif, qu'est ce que c'est et comment s'y retrouver ?

En savoir plus